AccueilBenchicouKabylieArticlesPoèmesLittératureAlbumLiens

Le livre d'orE-mailChatForum

 

 


Spécial Juin 2004 - Juin 2005

                      version imprimable

                    version imprimable

 

Liberté de la presse en Algérie


 Notre solidarité agissante avec Mohamed Benchicou

 

Unvaniezh Demokratel Breizh

Union Démocratique Bretonne

 Membre de la fédération Régions & Peuples Solidaires

Membre du Parti Démocratique des Peuples d’Europe – Alliance Libre Européenne

Communiqué de presse : Bretagne/France

Saint-Malo, le 9 juin 2005

 

Le directeur du quotidien algérien « Le Matin », Mohamed Benchicou, incarcéré depuis un an, la presse indépendante algérienne toujours muselée : une situation scandaleuse !

L’Union démocratique bretonne (UDB) rappelle que le 14 juin marquera un bien triste anniversaire pour tous ceux qui militent pour la démocratie et la liberté d’opinion. Ce jour-là en effet, le directeur du quotidien algérien « Le Matin », Mohamed Benchicou, achèvera sa première année de détention en tant que prisonnier d’opinion. Sa demande de libération pour raisons de santé a été refusée le 20 avril dernier. La parution de son journal « Le Matin » est suspendue depuis juillet.

La condamnation de Mohamed Benchicou  à deux ans de prison ferme après un simulacre de procès en juin 2004, a inauguré une cascade de condamnations à des peines de prison pour délit de presse, les dernières en date étant celle du directeur du « Soir d’Algérie » et du caricaturiste de « Liberté », Dilem.

Alors que le Président Bouteflika  prépare une loi d’amnistie pour les terroristes islamistes, alors que les responsables des assassinats des jeunes de Kabylie lors du « Printemps noir » de 2001 sont toujours à leur poste, les journalistes qui avaient gagné avec leur sang le droit à la parole libre sont traînés devant les tribunaux et condamnés parce qu’ils ont eu le courage de dénoncer la corruption, les injustices, la répression et le déni d’identité.

L’UDB réaffirme en ce jour, comme Reporters Sans Frontières et la Fédération Internationale des Journalistes, sa solidarité avec la presse indépendante algérienne, partie prenante de la construction de la démocratie en Algérie. La place des journalistes est dans leur rédaction, pas en prison.

Relaxe pour  tous les condamnés ! Liberté pour Benchicou !

Nicole Logeais, Responsable des relations internationales pour l’UDB
(contacts :
n.logeais@wanadoo.fr; 02 98 99 10 83)

Ronan Divard,

(contacts : ronan.divard@wanadoo.fr ; 02 98 07 01 32, 06 32 29 30 84)

Mouezh UDB /Porte-parole de l’UDB

UNION DEMOCRATIQUE BRETONNE – UNVANIEZH DEMOKRATEL BREIZH

BP 80 722 – 44007 NANTES / NAONED Cedex 01

 

 © L’Union démocratique bretonne (UDB), 09 juin 2005

Le Collectif pour la liberté de la presse en Algérie



Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.