AccueilBenchicouKabylieArticlesPoèmesLittératureAlbumLiens

Le livre d'orE-mailChatForum

 

 


Le monde de la presse en Algérie

                      version imprimable

                    version imprimable

 

Liberté de la presse en Algérie


 

Protection sociale et juridique

Dessinez-moi un journaliste

Initié dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse par le Syndicat national des journalistes, un séminaire traitant de divers points relatifs à la profession de journaliste a eu lieu à la salle de l’APW en présence des autorités locales et de Kamel Amarni, secrétaire général du SNJ.

Ce séminaire a regroupé des journalistes et collaborateurs de presse venus de Annaba, Djelfa, Skikda, Biskra, Oran, Alger et Constantine. Par la suite, Mezhoud Arezki, consultant- expert syndical auprès d’organisations internationales, a animé un atelier sur les normes et les structures des organisations syndicales. L’expert-consultant s’est d’abord attelé avec art à faire les présentations entre les journalistes présents. Définir ce qu’est un journaliste, le dessiner et déterminer sa mission ont fait l’objet d’un jeu de questions-réponses et qui a permis aux présents d’établir un recensement, le plus exhaustif possible, des problèmes que rencontrent les journalistes dans l’exercice quotidien de leur profession. Ces problèmes devaient ensuite être synthétisés par un groupe de travail, dans le but de les condenser dans un cahier de revendications. En dernière étape, il a été demandé aux journalistes et collaborateurs de presse qui ont assisté à cet atelier d’établir une liste des solutions les mieux adaptées, à leurs yeux, pour apporter un changement et une amélioration de leur situation sociale, juridique et professionnelle. Les avis alors ont étés unanimes pour préconiser une représentativité syndicale forte à même de leur assurer une protection juridique certaine et apte à défendre consciencieusement leurs intérêts auprès des institutions et de leurs employeurs. La nécessité d’un statut particulier du journaliste a également été évoquée, ainsi qu’un code de déontologie. Les participants ont, pour leur part, soulevé les rapports souvent tumultueux avec leurs employeurs, qui n’hésitent pas à les exploiter au noir, et comble de la bêtise, à leur proposer même de rédiger des articles sur justement le travail au noir ! Préparatifs et techniques de négociations de la convention collective, c’est l’intitulé d’un autre thème développé par Ramdane Aït Ali, qui a permis de lever les confusions entre le statut particulier et la convention de travail.

Dj. B.

 

© El Watan du 5 mai 2007

Le Collectif pour la liberté de la presse en Algérie



Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.