AccueilBenchicouKabylieArticlesPoèmesLittératureAlbumLiens

Le livre d'orE-mailChatForum

 

 


Le monde de la presse en Algérie

                      version imprimable

                    version imprimable

 

Liberté de la presse en Algérie


 

Communiqué du Parlement européen / Cabinet du Président

Fin de la visite "fructueuse" du Président Borrell en Algérie

Il s'agit de la première visite d'un Président du Parlement européen en Algérie, au moins depuis son élection directe, et ce, suite à l'invitation du Président du Conseil de la Nation (Sénat), Abdelkader Bensalah, et du Président de l'Assemblée Populaire Nationale, M. Amar Saadani.

Outre les rencontres avec les deux Présidents précités, les commissions spécialisées et les représentants des groupes politiques des deux chambres, le Président Borrell s'est entretenu pendant deux heures avec le Président de la République d'Algérie, M. Abdelhaziz Bouteflika. Entretien au cours duquel ils ont eu un dialogue « franc et direct » sur tous les sujets d'intérêts communs aux deux parties (Accord d'association, terrorisme, caricatures, liberté des médias, Sahara Occidental, ainsi qu'un tour d'horizon de l'actualité internationale, notamment au Moyen et Proche-Orient, mais aussi en Europe).

Les deux Présidents ont discuté du Sommet de Barcelone de novembre 2005 et ont regretté que ce Sommet n'ait pas donné les résultats espérés. Le Président Borrell a insisté sur la nécessité d'une relance du Processus de Barcelone car "qu'on le veuille ou non, on est condamné à vivre ensemble".

Le Président Borrell s'est montré favorable au fait que, après des années de lutte contre le terrorisme, « le pays a retrouvé le chemin de la normalité. Le terrorisme est une guerre contre la civilisation, contre la démocratie, les libertés et la tolérance ».

Lors de son entretien, également très complet, avec le Premier Ministre, M Ahmed Ouyahia, le thème de l'Accord d'Association a notamment été longuement abordé. « Cet Accord ouvre des perspectives importantes et met l'Algérie sur la voie de la modernité ». L'Algérie constitue un allié stratégique de l'Union Européenne dans la rive sud de la Méditerranée et « cet Accord permet de relancer les rapports entre l'Algérie et l'Union européenne ».

Une des questions-clé de tous ces entretiens a été constituée par la problématique de l'adhésion de l'Algérie à l'OMC et de l'appui que l'Union européenne pourrait lui apporter.

Concernant les caricatures du prophète Mahommet, le Président Borrell a rappelé les positions prises par le Bureau de l'Assemblée Parlementaire Euroméditerranéenne (APEM) et le Parlement européen, en soulignant la « nécessité d'un usage responsable de la liberté d'expression ». Il en a profité pour rappeler le débat qui aura lieu sur ce sujet à la session plénière de l'APEM, à Bruxelles, les 26 et 27 mars prochain.

Le sujet de la liberté de la presse et de l'incarcération de certains journalistes a été également abordé au cours des entretiens que le Président Borrell a eu avec toutes les personnalités politiques qu'il a rencontrées au cours de ce séjour, ainsi qu'avec les directeurs des journaux les plus importants d'Algérie. Il a fait part de la vive préoccupation de l'Union européenne et de certaines associations de journalistes européens, en défendant « la nécessité de la liberté des médias dans toute démocratie ».

Le Président a conclu sa visite officielle par des entretiens avec des représentants syndicaux et des chefs d'entreprise, sur les avantages et les inconvénients pour les forces économiques et sociales algériennes des premiers mois de l'Accord d'Association, ainsi que sur ses perspectives à moyen et long terme.

Bruxelles, 11 mars 2006

 

 © Cabinet du Président du Parlement européen, Bruxelles, 11 mars 2006

Le Collectif pour la liberté de la presse en Algérie



Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.