AccueilBenchicouKabylieArticlesPoèmesLittératureAlbumLiens

Le livre d'orE-mailChatForum

 

 


Le monde de la presse en Algérie

                      version imprimable

                    version imprimable

 

Liberté de la presse en Algérie


 

Presse - Justice

Ali Dilem condamné

Ali Dilem, caricaturiste algérienPour outrage au président de la République, le caricaturiste de Liberté a été condamné à une amende de 50 mille dinars. Le chroniqueur de cette même publication poursuivi pour le même «délit» a été, quant à lui, acquitté. En revanche, l’ex-directeur de Liberté a été condamné par défaut à une année de prison ferme. La publication a été condamnée à une amende de 250 mille dinars.

Ce verdict a été rendu hier par le tribunal de Sidi M’hamed dans l’affaire qui oppose, suite à une autosaisine du ministère public, le chef de l’Etat à Ali Dilem, Mustapha Hammouche et Farid Alilat. Procès qui, pour rappel, s’est déroulé le 10 mai dernier et à l’issue duquel le procureur de la République avait requis un an d’emprisonnement ferme à l’encontre des trois journalistes accusés d’outrage au chef de l’Etat. Le tribunal d’Alger, qui, chaque mardi, examine des affaires de délits de presse, a renvoyé au 7 juin le procès qui oppose Le Soir d’Algérie et l’ancien directeur de la communication des Douanes algériennes au directeur de cette institution. Le renvoi s’est fait à la demande de l’avocat de Mohamed Slimani qui souhaite la présence de Sid Ali Lebib «seul habilité à dire quels propos il a jugés diffamatoires» dans la mise au point de Mohamed Slimani, publiée par notre journal suite à la publication d’un compte-rendu d’un procès qui concerne la «mafia des conteneurs». Le procès opposant L’Authentique à l’APC de Birkhadem a été renvoyé au 7 juin, date à laquelle devrait être examinée une autre affaire d’ El Watan.

Saïda AZZOUZ

 

 © Le Soir d'Algérie du 25 mai 2005

Le Collectif pour la liberté de la presse en Algérie



Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.