AccueilBenchicouKabylieArticlesPoèmesLittératureAlbumLiens

Le livre d'orE-mailChatForum

 

 


Libérez Benchicou !

                      version imprimable

                    version imprimable

 

Liberté de la presse en Algérie


 Notre solidarité agissante avec Mohamed Benchicou

Affaire "Le Matin", MDN, Shorafa et Chakib Khelil

Tous les procès renvoyés au mois d'avril

Un report, un autre, pour les procès qui opposent le journal Le Matin, représenté par son directeur Mohamed Benchicou, à l’homme d’affaires émirati Al Shorafa, au ministre de l’Energie, Chakib Khelil, et au ministère de la Défense nationale, MDN. La cour d’appel d’Alger qui devait statuer hier sur ces quatre affaires a décidé de leur report pour diverses raisons, et ce, bien que Mohamed Benchicou, incarcéré à la prison d’El Harrach depuis le 14 juin 2004, et quatre de ses journalistes étaient présents à la barre.

Ils y resteront sans dire mot suivant, avec un intérêt certain, les débats entre la défense et le président de la cour d’appel, avec lequel maître Benarbia a eu maille à partir. Ce dernier ne laissera pas passer le fait que le président de la cour appelle “en bloc” Mohamed Benchicou, les journalistes poursuivis pour diffamation et les parties civiles au lieu d’appeler et de traiter une à une les quatre affaires pour lesquelles le directeur et les journalistes du Matincomparaissaient hier. L’avocat de la défense a tenu à dénoncer cette “justice en gros” et souhaité que l’on traite un à un les procès. C’est ainsi que les deux procès opposant le directeur et le chroniqueur du journal suspendu depuis le 24 juillet 2004 au ministère de la Défense, dont le représentant est la seule partie civile à être présent à tous les procès, ont été reportés aux 9 et 12 avril. Cette dernière date a été retenue après que maître Bourayou eut contesté celle du 3 mai, annoncée par le président de la cour. L’avocat a rappelé à ce dernier que le 3 mai était la journée internationale de la liberté de la presse. Le comble aurait été que Benchicou soit jugé ce jour-là. L’auteur de «Bouteflika une imposture algérienne»,qui a fait appel au verdict prononcé en première instance dans les affaires “Shorafa” et “Chakib Khelil”, devra se représenter devant la cour d’appel les 5 et 19 avril prochain. Les reports sont motivés par la composition de la cour. C’est au même motif que ces procès ont été par trois fois renvoyés. Une réalité que contestera Me Benarbia. Ce dernier s’en est pris, et vertement, à l’administration ne comprenant pas que ces deux procès soient programmés sans que “la justice” tienne compte du fait que l’un des assesseurs du président de la cour a été le juge d’instruction qui a eu à instruire et à qualifier ces affaires. Pour la défense, le fait que l’affaire soit une première fois reportée pour ce motif passe, deux fois peut être accepté compte tenu de la lenteur de la justice algérienne, trois fois cela devient énigmatique, d’autant plus que ce n’est pas la première fois que cela arrive dans les procès en appel pour diffamation. La défense a également souhaité la présence des parties civiles, entre autres celle de Chakib Khelil puisque c’est lui qui a porté plainte et non le département qu’il dirige. “Le fait qu’il soit ministre de la République ne le met pas au-dessus de la loi”, rétorque Me Benarbia au président qui lui a répliqué que la partie civile pouvait se suffire de ses avocats. Pour rappel, en première instance, le procès pour diffamation opposant Le Matin au ministre de l’Energie suite à la publication d’un dossier concernant la gestion de Sonatrach a été une première fois reporté sur demande des avocats de la partie civile au motif que Chakib Khelil tenait à assister au procès. Il ne s’est jamais présenté, et le tribunal d’Alger traite l’affaire et condamne Mohamed Benchicou et trois de ses collaborateurs à 6 mois de prison ferme. Cette instance prononcera le même verdict dans l’affaire Shorafa contre le directeur du Matin et deux de ses anciens collègues.

Saïda AZZOUZ

 

 © Le Soir d'Algérie du 02 février 2006

Le Collectif pour la liberté de la presse en Algérie



Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.