AccueilBenchicouKabylieArticlesPoèmesLittératureAlbumLiens

Le livre d'orE-mailChatForum

 

 


Libérez Benchicou !

                      version imprimable

                    version imprimable

 

Liberté de la presse en Algérie


 Notre solidarité agissante avec Mohamed Benchicou

Presse - Justice

Ce mercredi, 9 procès pour Benchicou

La trêve aura été de courte durée pour la corporation des journalistes qui renoue cette semaine avec les procès pour diffamation. En plus des traditionnelles audiences des mardis au tribunal de Sidi M’hamed, les journalistes, notamment ceux de feu Le Matin sont convoqués devant la cour d’appel d’Alger pour plusieurs affaires.

Neuf au total, selon un communiqué transmis à notre rédaction par le Comité Benchicou pour les libertés. Communiqué qui informe les citoyens signataires de l’appel du 14 juin 2005 que “Mohamed Benchicou et huit de ses collaborateurs comparaîtront devant la justice le 7 septembre…” Le directeur du journal Le Matin suspendu depuis le 24 juillet 2004 et mis en liquidation depuis peu par ses actionnaires aura à répondre devant la justice pour neuf procès pour diffamation. Mohamed Benchicou, auteur de Bouteflika, une imposture algérienne, pour rappel, incarcéré à la prison d’El- Harrach depuis le 14 juin 2004, est convoqué pour entre autres affaires, celles qui l’opposent à l’homme d’affaires émirati Al Shorafa, et au ministre de l’Energie et des Mines Chakib Khelil. En première instance, Mohamed Benchicou, directeur de la publication, Abla Chérif, Youssef Rezzoug, Yassmine Ferroukhi et Hassene Zerrouky ont été condamnés à des peines de prison ferme et de lourdes amendes. Tous ont fait appel. Les procès en appel auront donc lieu mercredi 7 septembre, s’ils ne sont pas reportés. D’autres affaires opposant les journalistes et le caricaturiste du Matin avec le ministère de la Défense nationale sont également au programme des audiences du tribunal d’Alger. Mohamed Benchicou qui vit son 14e mois de détention aura à faire face à neuf procès en une seule journée. Difficile d’attribuer cet “acharnement” à un hasard de calendrier en cette période de campagne pour le projet de charte pour la réconciliation nationale.

Saïda AZZOUZ

 

 © Le Soir d'Algérie du 04 septembre 2005

Le Collectif pour la liberté de la presse en Algérie



Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.