RETOUR

Après l’Europe, les États-Unis et le Moyen-Orient

Dilem expose à Sydney et à Wellington

Le célèbre caricaturiste algérien, Ali Dilem, lors de  son exposition à Sidney et Wellington (Australie)Pour la première fois dans l’hémisphère sud, vingt dessinateurs de presse venus de quinze pays, parmi lesquels notre caricaturiste Ali Dilem, se sont réunis à Wellington (Nouvelle-Zélande) et à Sydney (Australie). Après plusieurs capitales d’Europe, les États-Unis et le Moyen-Orient, c’est à l’initiative de Cartooning for Peace (Dessins pour la paix), une fondation créée par Plantu et Kofi Annan, l’ancien secrétaire général de l’ONU, qu’ils ont été invités par l’Alliance française de Nouvelle-Zélande et d’Australie.

Pendant une quinzaine de jours, les dessinateurs ont été conviés à participer à une série de conférences, de débats et de rencontres avec le public, parallèlement à des expositions de leurs dessins de presse et de leurs caricatures les plus significatives sur le thème de la liberté d’expression. Au-delà des débats organisés devant le public, ces rencontres sont aussi l’occasion pour les dessinateurs d’échanger leurs idées sur les limites de la liberté d’expression et de comparer leurs expériences dans leurs pays respectifs. Étaient présents Alan Moir (Australie), Caro (Suisse), Cathy Wilcox (Australie), Ali Dilem (Algérie), Heng (Singapour), Guy Body (Nouvelle-Zélande), Izel Rozental (Turquie), Jim Morin (États-Unis), Malcolm Evans (Nouvelle-Zélande), Lat (Malaisie), Michel Kichka (Israël), No-rio (Japon), Plantu (France), Tom Scott (Nouvelle-Zélande), Willem (Pays-Bas), Garrick Tremain (Nouvelle-Zélande), Nicolas Vadot (Belgique), Wiaz (France) et Andrzej Krause (Royaume-Uni).

Rédaction de Liberté

© Liberté du mercredi 19 novembre 2008

Le Collectif pour la liberté de la presse en Algérie

 

Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.