AccueilBenchicouKabylieArticlesPoèmesLittératureAlbumLiens

Le livre d'orE-mailChatForum

 

 


Affaire Benchicou : L'arbitraire

                      version imprimable

                    version imprimable

 

Liberté de la presse en Algérie


Notre solidarité agissante avec Mohamed Benchicou

Algérie

Une journée de solidarité internationale avec les médias algériens est annoncée

english version

Les journalistes annoncent une Journée de Solidarité Internationale avec les Médias Algériens

Des représentants des journalistes au niveau international et des promoteurs du changement en Algérie ont annoncé une journée de solidarité internationale, le 24 octobre prochain, afin de mettre en évidence la crise croissante à laquelle est confronté le journalisme indépendant en Algérie.

La Fédération Internationale des Journalistes a annoncé cette action suite à une déclaration commune adoptée aujourd'hui à Bruxelles par les journalistes et les représentants des groupes engagés pour la liberté d'expression en Algérie. La réunion a souligné qu'une action urgente était requise pour mobiliser la communauté internationale face à la crise majeure à laquelle sont confrontés les médias algériens depuis quelques semaines, créant un climat d'angoisse parmi les médias indépendants. Outre la suspension de certains titres, des journalistes parmi les plus reconnus et des éditeurs ont été arrêtés sous la pression politique engagée dans la perspective des élections nationales prévues pour l'année prochaine.

Merci de trouver la déclaration ci-dessous :

La Fédération Internationale des Journalistes, le Collectif des Journalistes Algériens en Belgique, le Comité de Soutien aux Libertés en Algérie - Section de Bruxelles - et des représentants de partis politiques réunis aujourd'hui à Bruxelles ont rendu publique la déclaration suivante :

  • Les atteintes à la liberté d'expression et le harcèlement policier, judiciaire et financier s'exerçant contre la presse indépendante algérienne sont inacceptables. Les participants à la réunion, après avoir fait le point sur la gravité de la situation vécue par les journalistes et les médias algériens, ont décidé des actions suivantes :
  • Le 24 octobre prochain est déclaré journée de soutien et de solidarité à la presse algérienne à Bruxelles. A cette occasion, une délégation de journalistes algériens sera présente dans la capitale européenne à l'invitation de la FIJ.
  • Une structure permanente sera développée pour suivre l'évolution des violations de la liberté de la presse et du harcèlement subi par les journalistes en Algérie.
  • Une lettre ouverte et détaillée sera transmise par la FIJ aux institutions européennes pour informer ces dernières des mesures de répression prises par les autorités algériennes contre la presse libre en Algérie. Cette attitude du pouvoir algérien est contraire à ses engagements internationaux, notamment la signature de l'accord global d'association entre l'Algérie et l'Union Européenne.
  • Plusieurs syndicats membres de la FIJ ont décidé de leur côté d'initier d'autres actions afin d'alerter leur opinion publique sur la situation en Algérie.
  • Un rapport détaillé sera établi et remis aux responsables politiques de l'Union Européenne et de ses Etats membres.

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter la FIJ, International Press Center, Residence Palace 155, Rue de la Loi - Bloc C, B-1040 Brussels, Belgium, tel: +322 235 2200 ou +322 235 22 01, telec: +322 235 22 19, courrier électronique: safety@ifj.org, Internet: http://www.ifj.org/

La FIJ représente plus de 500 000 journalistes dans plus de 100 pays.

 

© RSF / IFEX, 24 septembre 2003

Le Collectif pour la liberté de la presse en Algérie



Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.