AccueilBenchicouKabylieArticlesPoèmesLittératureAlbumLiens

Le livre d'orE-mailChatForum

 

 

 


 SOLIDARITÉ

                    version imprimable

MON INDÉFECTIBLE SOUTIEN À STÉPHANE ARAMI-MERABET

fondateur du site www.kabyle.com

Bonjour, Stéphane ! Je tiens à te remercier infiniment pour le fait de vouloir m'ajouter à la liste de tes amis. Autant dire que cela me fait honneur. Soit. Et dire que je pensais aussi te poster un petit message de soutien quant à tout ce que tu es en train de faire, à travers ton merveilleux site Kabyle.com, pour la culture kabyle. Cela fait des années que j'y vais pour me ressourcer. C'est dire que je ne suis pas sans savoir que sa trajectoire, depuis sa création voilà bientôt 10 ans, relève d'un travail de titan. Ce n'est pas toujours facile, car derrière chaque article, chaque scoop, il y a forcément un engagement ou un contrat moral au service de notre culture. Et qui dit engagement, dans notre particularisme kabyle si "particulier" (et ce pour diverses raisons), dit terrain glissant ou terrain miné. D'où beaucoup, d'une manière ou d'une autre, y ont laissé des plumes. Je m'explique: en tant que Kabyles, on est coupables et victimes à la fois dans tout ce qui nous arrive ! On ne parvient toujours pas à nous entendre, donc à nous mettre d'accord. Ou alors à peine croit-on y parvenir que l'on se rend compte qu'on est aux antipodes les uns des autres.  Tout cela pour te dire que je comprends ton combat (qui est aussi le mien). Tant d'efforts et de sacrifices consentis, toutes ces années, pour bâtir un site-forum pionnier, abouti et digne pour la Kabylie qu'il est souhaitable de reconsidérer ta décision de te retirer de l'équipe de Kabyle.com. Tu as beaucoup donné à ce site, d'autant plus que tu en es le fondateur, pour qu'aujourd'hui tu puisses l'abandonner aux mains incertaines. Ceci dit, même si à un certain moment tout semble vain, comme prêcher dans le désert, que tu te sens seul dans la foule, et que tu es gagné par la lassitude, dis-toi que rien de tout cela n'est vrai. Ce n'est là que des incidents de parcours. Des hauts et des bas, comme dans la vie même. Il suffit de faire le bilan: www.kabyle.com est devenu le point de ressourcement incontournable pour tout Kabyle, où qu'il se trouve. Le reste, ça se discute. On ne peut pas toujours s'entendre entre collègues ou confrères -je dirais même tant mieux pour le débat et la contradiction-, mais on ne doit pas pour autant perdre de vue ce qui nous (ré)unit. Ce qui est primordial dans toute société civilisée. N'est-ce pas justement ce maillon fort, qu'est le consensus, d'une chaîne rompue qui nous manque ?  Sur ce, permets-moi de te renouveler mon indéfectible soutien. Kabyle.com a besoin de son membre fondateur. Le chemin est long; autant dire qu'il reste encore beaucoup de choses à faire pour l'épanouissement de notre culture mal-aimée et violentée officiellement. Les défis à relever, ce n’est pas ce qui manque. Voilà sur quoi doit-on focaliser tous nos efforts si on veut contribuer, à l'instar des générations passées, à la récupération de ce maillon fort qui nous manque tant. Il est temps de donner un coup de pied dans la fourmilière pour secouer la torpeur qui sclérose l’innovation. Il faut donner l’éveil en opérant un transcendement en sagesse et intelligence au niveau des mentalités si l’on veut avancer au rythme des autres cultures, des autres peuples. On est en 2008. Il nous faut sortir de la prison du folklore, du passéisme. Sans quoi, il est à craindre que dans un avenir qui n’est pas lointain, il nous restera à peine des larmes pour pleurer sur notre sort. Le monde appartient à ceux qui le vivent au présent, avec une vision intelligente et globale du passé comme histoire et de l’avenir comme projets.  

Bien mes amitiés.

mercredi 03 décembre 2008

Mohamed ZIANE-KHODJA

texte mis en ligne mercredi 03 décembre 2008, à 11:43:57



Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.