AccueilBenchicouKabylieArticlesPoèmesLittératureAlbumLiens

Le livre d'orE-mailChatForum

 

 

 


 EMPREINTE

                    version imprimable

30 octobre - 02 novembre 2008

LE CONGRÈS DE TIZI-OUZOU S'EST ACHEVÉ HIER

Les organisateurs des assises s’en remettent à la justice française

Les partisans de la tenue des 5es assises du congrès mondial amazigh dans la wilaya de Tizi Ouzou ont achevé, hier, les travaux qui se sont ouverts jeudi.

À l’issue de ce congrès tenu parallèlement avec celui organisé à Meknès (Maroc), trois vice-présidents du bureau mondial ont été élus, à savoir Rachid Raha, également président du CMA, Ferroudja Moussaoui, vice-présidente du bureau mondial et présidente de la fédération Algérie, et Outaleth Brahim, devenu également vice-président du bureau mondial et président de la fédération du Maroc. Pour rappel, environ 70 participants, représentant tous des associations algériennes, ont pris part à ce congrès. Les 15 membres de la fédération algérienne du CMA ont été également élus à l’issue des travaux du congrès. À souligner que ces assises ont eu lieu en l’absence des délégations étrangères dont celle du Maroc et d’Espagne, qui ont été bloquées à l’aéroport d’Alger, selon les organisateurs.   
Concernant la légitimité de ce congrès, les nouveaux membres du bureau ont animé, hier, une conférence de presse au cours de laquelle ils ont annoncé qu’étant donné que le CMA est une ONG dont le siège est en France et agréée par l’État français, c’est la justice de ce pays qui tranchera sur la légitimité des deux congrès. Il est à noter que 9 sur 10 membres du bureau mondial sortant et 36 sur les 39 membres du conseil fédéral ont pris part au congrès tenu à Meknès où ils devaient présenter le bilan moral et financier de cette organisation non gouvernementale chargée de défendre les droits des amazighs.

Rédaction de Liberté

© www.liberte-algerie.com

dimanche 02 novembre 2008



Copyright © 2004 - www.ziane-online.com

By Namo Interactive Inc.
All Rights Reserved.