Un dossier spécial Matoub Lounès - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Un dossier spécial Matoub Lounès

Kabylie > Matoub Lounès > 2006
      SAMEDI 14 JANVIER 2006   >>     1994 | 1995 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013


       


Il paraîtra dans la revue littéraire francophone la plus prestigieuse

UN DOSSIER SPECIAL MATOUB LOUNES


© La Dépêche de Kabylie | Samedi 14 janvier 2006
Aomar Mohellebi

Compte tenu du niveau très élevé de la revue “Europe”, le dossier d’avril prend énormément de temps et de travail à Yella Seddiki qui prépare ses articles depuis plusieurs semaines déjà. D’autres universitaires sont associés à cette étude qui sera une occasion inespérée de faire découvrir la Kabylie et sa société au monde occidental, à travers l’œuvre littéraire du fils de Taourirt Moussa.

Le magazine littéraire “Europe”, diffusé dans le monde entier, publiera un numéro spécial sur Matoub Lounès. La revue francophone mensuelle qui réserve chaque numéro aux grandes figures de la littérature et de la poésie universelles telles que Victor Hugo, Tchekov, Verlaine… a porté son choix sur notre meilleur poète, en décidant de faire de son numéro du mois d’avril une édition dédiée au Rebelle.

L’événement fait l’actualité, notamment dans les milieux universitaires en France où plusieurs chercheurs commencent à se pencher sérieusement sur l’œuvre gigantesque de Matoub. La coordination de ce dossier a été confiée à un brillant universitaire, Yalla Seddiki. Ce dernier a déjà publié un excellent livre sur Matoub : “Mon nom est combat” (Editions La Découverte). Le livre en question contient la majorité des textes du Rebelle accompagnée de traductions dans la langue de Molière. Le livre reproduit aussi quelques poèmes inédits mais aussi une analyse de haute facture de l’œuvre en question.

Compte tenu du niveau très élevé de la revue “Europe”, le dossier d’avril prend énormément de temps et de travail à Yella Seddiki qui prépare ses articles depuis plusieurs semaines déjà. D’autres universitaires sont associés à cette étude qui sera une occasion inespérée de faire découvrir la Kabylie et sa société au monde occidental, à travers l’œuvre littéraire du fils de Taourirt Moussa. Le choix porté par les responsables de la revue “Europe” confirme la dimension universelle de l’œuvre poétique et artistique de Matoub Lounès. Pendant des années les médias, notamment occidentaux, n’ont accordé de l’intérêt qu’au côté militant de Matoub. Le Rebelle, pour rappel, avait obtenu “le prix de la Mémoire” des mains de la veuve du Président François Mitterand. Dans ses mémoires, Mme Danielle Mitterand a réservé un passage à Matoub. On rappellera aussi la thèse de magister sur le personnage de Matoub, soutenue dans une université canadienne. De nombreux livres ont été écrits sur Matoub Lounès, dont “Le Barde flingué” et “Le testament” de Alioui Liassine. Mais c’est Yalla Seddiki qui a été le premier à se pencher sur la poésie de Matoub en lui consacrant une étude universitaire. Au département de langue et culture amazighs de l’université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou. Plusieurs mémoires ont été réalisés sur les poèmes de Matoub et l’universitaire, Mohand Akli Salhi travaille sur ce sujet depuis des années. Saïd Chemakh (docteur à l’INALCO de Paris) a aussi réalisé une étude : “Regard sur la poésie de Lounès Matoub”.

Il est à souhaiter que le numéro d’avril “d’Europe” soit disponible en Algérie, puisque la revue ne s’y vend pas actuellement.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu