Université Akli Mohand Oulhadj de Bouira. Trois départements paralysés - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Université Akli Mohand Oulhadj de Bouira. Trois départements paralysés


       


Université Akli Mohand Oulhadj de Bouira

TROIS DEPARTEMENTS PARALYSES



© La Dépêche de Kabylie | Lundi 28 avril2014
R. B.


Les départements de Lettres et langue Arabe, de Français et celui de la langue Amazighe, au niveau de l’Université Akli Mohand Oulhadj de Bouira, ont été paralysés, hier, par les comités autonomes des départements de Français et de Tamazight. Le motif ? L’interdiction par l’administration du département des Lettres et des Langues de la tenue d’un gala estudiantin, à l'occasion des festivités commémorant le 34ème anniversaire du Printemps Berbère.

Ainsi, et selon les membres de ces deux comités, cette grogne fait suite au rejet d'une demande d'autorisation pour ledit  gala. « On considère ce refus comme du mépris à l'égard de cette date symbole et des martyrs d'Avril 80 », déclarent certains étudiants rencontrés.  Interrogés à propos des motivations ayant conduit l'administration à ne pas accorder d'autorisation pour ce gala, nos interlocuteurs disent que le doyen de la faculté des langues a justifié sa décision en arborant l'argument sécuritaire.  Nos interlocuteurs ont également souligné le fait que l'administration n'ait pas voulu répondre aux doléances d'aide au financement de ce gala.  Dans le but de connaître l'avis de l'administration, nous avons tenté de prendre attache avec le doyen, mais en vain, puisque ce dernier était absent.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu