Vidéo de violences policières à Tizi Ouzou. Tayeb Belaiz confirme la suspension des agents impliqués et qualifie leurs actes d’« isolés » - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Vidéo de violences policières à Tizi Ouzou. Tayeb Belaiz confirme la suspension des agents impliqués et qualifie leurs actes d’« isolés »


       


Vidéo de violences policières à Tizi Ouzou

TAYEB BELAIZ CONFIRME LA SUSPENSION DES AGENTS

IMPLIQUES ET QUALIFIE LEURS ACTES D’« ISOLES »



© Tout Sur l’Algérie | Jeudi 24 avril 2014 | 19:21
Sonia LYES


Le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaiz, a estimé ce jeudi 24 avril que les dépassements de certains policiers lors de la marche réprimée du 20 avril à Tizi-Ouzou et dont une vidéo en a révélé les agissements sont des actes « isolés ».  « Si des dépassements ont été enregistrés, ils sont exceptionnels et relèvent d’actes isolés », a indiqué Tayeb Belaiz dans une conférence de presse animée lors d’une visite de travail et d’inspection à la Direction des unités républicaines d’El-Hamiz, à l’est d’Alger.

Selon lui, les corps de sécurité, tenus par le respect rigoureux des lois de la République dans toutes leurs interventions, ont fait montre d’un haut degré de professionnalisme dans le traitement des émeutes, manifestations et marches dans certaines wilayas. Comme l’a annoncé TSA mardi, il a rappelé que les personnes impliquées dans les dépassements ont été suspendues de leur fonction par mesure préventive et que l’enquête ordonnée par le DGSN suit toujours son cours. « Si des preuves corroborent les faits signalés, ces personnes seront déférées devant la justice comme tous les citoyens. À défaut de plainte, des sanctions administratives seront imposées aux personnes impliquées. Il est de notre intérêt et de celui des citoyens d’établir la vérité. Il s’agit d’abord de procéder aux investigations nécessaires avant de rendre publics les résultats », a-t-il précisé. Selon lui, « l’État a accompli son devoir et les services de sécurité sont tenus par le respect de la loi. L’agent de police est le premier à qui incombe le respect de la loi et la préservation de la dignité des citoyens », a-t-il enfin rappelé.

Une vidéo montrant des policiers tabassant des citoyens, en violation des règles d’éthique, lors de la manifestation de Tizi-Ouzou a choqué beaucoup d’Algériens. La DGSN a immédiatement annoncé l’ouverture d’une enquête. Par ailleurs, Tayeb Belaiz a indiqué que la situation à Ghardaia, en proie à des violences depuis plusieurs mois, a repris son cours normal.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu