Le Comité Benchicou pour les libertés. Proclamons le 14 juin journée nationale des libertés - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Le Comité Benchicou pour les libertés. Proclamons le 14 juin journée nationale des libertés

      SAMEDI 28 MAI 2005  >>     2005


       


Le Comité Benchicou pour les libertés


PROCLAMONS LE 14 JUIN JOURNEE NATIONALE DES LIBERTES



© Le Soir d’Algérie | Samedi 28 mai 2005
Le Comité Benchicou pour les liberté


14 juin 2005, Mohamed Benchicou, journaliste et directeur du journal Le Matin, condamné pour ses écrits, aura bouclé sa première année de prison. Cet anniversaire qui est également celui de la marche historique, réprimée dans le sang, constitue une blessure de plus dans le combat pour la liberté et la dignité. C’est pourquoi l’Algérie démocratique entend faire de cette date un moment fort pour dire non à l’arbitraire.

En effet, le contexte actuel est plus que jamais marqué par une avalanche de procès non seulement contre des journalistes, de plus en plus nombreux à être condamnés à des peines de prison ferme, ainsi que d’autres citoyens victimes de la hogra, mais aussi par une mise en cause des libertés syndicales. Aussi, les partisans de l’Algérie démocratique s’apprêtent-ils à marquer dignement l’événement.

En Algérie

L’initiative du comité Benchicou pour les libertés, il a été décidé d’inscrire la journée du 14 juin en tant que repère important dans la lutte patiente des Algériens pour la liberté et la démocratie. A ce titre : Le 14 juin sera proclamé Journée des libertés et de la plume libre, célébrée chaque année Il sera institué un prix Benchicou de la Plume libre qui récompensera chaque 14 juin un journaliste ayant fait preuve d’esprit de liberté, de courage et de dignité. Le 14 juin 2005 verra le lancement d’un appel citoyen, exigeant le respect de la liberté de la presse et de toutes les libertés publiques ainsi que la libération de Mohamed Benchicou. Le déroulement de la commémoration du 14 juin est prévu comme suit :
• 10h- Dépôt de gerbes de fleurs devant l’Etusa (rue Hassiba Ben Bouali) en souvenir des deux journalistes disparus lors de la marche du 14 juin 2001.
• 11h- Rassemblement à la Maison de la presse Tahar-Djaout. Remise du prix Benchicou de la Plume libre. Lancement de l’appel citoyen Comité Benchicou pour les libertés Distribution du document “Une année de prison” Lecture d’un message de Mohamed Benchicou à ses confrères et ses lecteurs - Prise de parole - Collation.
• Activités diverses animées par les collectifs du mouvement citoyen, notamment à Béjaïa, Tizi-Ouzou et T’Kout. Par ailleurs, le comité Benchicou pour les libertés organisera une conférence-débat sur la liberté d’expression (le programme ainsi que les dates et lieux de la rencontre seront communiqués ultérieurement par voie de presse). Le comité Benchicou pour les libertés appelle les syndicats libres, les organisations citoyennes, les partis démocrates et tous les Algériens libres à faire de cette date une journée de lutte pour les libertés.

À l'étranger

• Dans les capitales européennes, RSF, la FIJ et les différentes sections du collectif pour la liberté de la presse en Algérie ont fixé un programme qui fera du 14 juin une grande journée de protestation et de solidarité avec la presse algérienne et pour les libertés en Algérie. Des rassemblements, des galas et meetings sont prévus. Les autorités algériennes seront interpellées sur la situation des libertés en Algérie.
• Un ouvrage reprenant une sélection des meilleurs écrits de Mohamed Benchicou de ces six dernières années est en préparation (pour les chroniques, quelques-unes sont accessibles sur le site : www.ziane-online.com).
• Des personnalités intellectuelles et politiques sont sollicitées pour signer la préface. Le produit de la vente de cet ouvrage sera intégralement versé à RSF et la FIJ en soutien à la liberté de la presse dans le monde.


Alger, 28 mai 2005


 
Retourner au contenu | Retourner au menu