Célébration du 34ème anniversaire du Printemps berbère. Plusieurs festivités au rendez-vous à Tizi-Ouzou… - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Célébration du 34ème anniversaire du Printemps berbère. Plusieurs festivités au rendez-vous à Tizi-Ouzou…


       


Célébration du 34ème anniversaire du Printemps berbère

PLUSIEURS FESTIVITES AU RENDEZ-VOUS A TIZI-OUZOU...



© La Dépêche de Kabylie | Dimanche 20 avril 2014
Karima TALIS


La wilaya de Tizi-Ouzou s’apprête à célébrer, à travers ses 67 communes, le 34ème anniversaire du Printemps berbère «Thafsuth Imazighen», qui coïncide avec le 20 avril de chaque année.

A cet effet, recueillements, marches et autres programmes culturels ont été tracés par des universitaires, mouvements associatifs et estudiantins, pour commémorer cette date historique qui a marqué l’ouverture démocratique dans notre pays. La Maison de Culture qui porte le nom de l’illustre écrivain et militant de l’amazighité, Mouloud Mammeri, a, comme chaque fois, concocté un programme des plus riches pour l’occasion. Recueillements et lancement du concours «  Mohia d’or », de la meilleure œuvre dramatique, sont au programme de la matinée d’aujourd’hui. Des témoignages autour du 20 avril 1980, présentés par des animateurs du mouvement d’avril 80, seront au programme de l’après-midi. Dans la journée de demain, 21 avril, il sera procédé au lancement d’ateliers d’écriture en langue Amazighe et d’arts plastiques ainsi que l’organisation de jeux autour de la culture générale. La 3ème édition du printemps des arts plastiques, sous le thème « Clin d’Oeil des Arts Plastiques à l’Amazighité », se tiendra du 21 au 23 avril, avec au programme des ateliers de céramique et de calligraphie, un concours de calligraphie et des présentations de textes et de poèmes en Tifinagh. Un atelier de peinture, avec une exposition d’œuvres d’art et le concours du meilleur portrait, qui portera sur la réalisation de portraits de personnages culturels connus pour leur combat identitaire. Malika Ahmed Zaid, économiste et enseignante à l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, animera une conférence-débat au niveau de l’école des beaux arts d’Azazga, sous le thème « Tamazight, actualité et perspectives ». Saïd Chemakh, enseignant au département de langue et culture amazighes, animera une conférence à la Maison de la culture Mouloud Mammeri, qui portera sur «l’enseignement de la langue amazighe ». Du 23 au 24 avril, la journée mondiale du livre et des droits d’auteur sera célébrée sous le thème de « La traduction du livre et ses diverses missions », en hommage à Boukhalfa Bitam et Saïd Smaïl. Un atelier ainsi qu’un concours de traduction destiné aux collégiens, sera organisé et encadré par la traductrice Taous Touat. Saïd Chemakh présentera une communication intitulée « Les œuvres traduites vers Tamazight, une expérience à pérenniser ». « Traduire, est-ce une forme de trahison ? Les limites des traducteurs », est l’intitulé d’une autre conférence qui sera présentée par Kaci Sadi. Une table ronde est au programme de l’après-midi de la même journée, sous le thème « La place du livre traduit dans la société d’information », présenté par Mrs Chemakh Saïd, Sadi Kaci, Khiat, Attaf, Ahcene Meriche, Lynda Koudeche, Helouane, Arkat, Chikh, Boubekeur, Brahim Tazaghart, Saïd Brahim. Deux communications sont au programme de la journée du 24 avril. La première sera présentée par un responsable de l’Office national des droits d’auteurs (ONDA) et intitulée « Les droits afférents des écrivains face à la traduction de leurs ouvrages », et la deuxième «Avons-nous des stratégies de traduction des livres universitaires », présentée par un responsable de l’OPU. L’hommage à Saïd Smaïl et à Boukhalfa Bitam interviendra dans l’après-midi de la cette même journée, avec une première séance qui comprendra des témoignages sur la vie, le parcours et l’œuvre de Saïd Smaïl, par des membre de sa famille et ses amis. La deuxième séance sera consacrée à Boukhalfa Bitam, à travers des témoignages de ses proches. Le programme des festivités commémoratives du Printemps Berbère s’achèvera le 25 avril par la remise de diplômes de participation et des prix pour les meilleures traductions. Il sera également procédé au lancement du concours « Grand Prix Mouloud Mammeri ».Le programme de la semaine de l’Amazighité se poursuivra sur les planches du Théâtre régional Kateb Yacine avec au programme d’aujourd’hui (14h) la générale de la pièce pour adultes intitulée « La tragédie de Massinissa », produite par l’association culturelle « Itran » d’Illoula Oumalou, adaptée et mise en scène par Lyes Mokrab. La pièce « Assif Tisselbi » sera proposée par l’association culturelle « Ibturen » de Larbaa Nath Irathen pour la journée de demain. La coopérative « Grain d’art » d’Aghbalou proposera au jeune public une pièce intitulée « Akayad » (l’examen), le mardi 22 avril. Au programme de la journée du mercredi 23 avril, la coopérative « Macahu » d’Iferhounène présentera « Tislit ». «Dimna Amusnaw » sera jouée sur les mêmes planches du théâtre Kateb Yacine, dans la journée du vendredi 25 avril. Par ailleurs, un concert de musique symphonique sera proposé aux mélomanes de la ville des Genêts par l’Orchestre Symphonique National, dirigé par le maestro Russe « Guerassim Voronkov», dans la journée du samedi 26 avril. Cette semaine de l’Amazighité s’achèvera avec une pièce pour enfant intitulée « Tizizwit d Warez », présentée par l’association « Itran » de Maâtkas. L’association culturelle « Adrar Ath-Koudhia », du village Adrar dans la commune d’Aghribs célébre, quant à elle, le printemps berbère à travers sa troupe théâtrale et sa chorale. La journée d’hier, a été marquée par une animation de la chorale, qui s’est produite au niveau du centre culturel d’Azeffoun. La maison d’arrêt d’Azazga a abrité un spectacle musical, une représentation théâtrale et un récital de poésie. A Bouzguène, il y aura, aujourd’hui, la présentation de chants de chorale, du théâtre et de la poésie. Une représentation théâtrale sera au menu du mardi 22 avril au niveau du lycée Agueni Cherki.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu