Mouloud Mammeri, l’itinéraire d’un amusnaw - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Mouloud Mammeri, l’itinéraire d’un amusnaw

      JEUDI 13 AVRIL 2006   >>     2006 | 2014


       


La Maison de la culture de Tizi-Ouzou. Célébration du Printemps berbère

L’ITINERAIRE D’UN AMUSNAW



© La Dépêche de Kabylie | Jeudi 13 avril 2006
Ahmed B.


En collaboration avec la Direction de la culture de Tizi Ouzou, du théâtre Jean-Sénac de Marseille et de l’association "Massinissa" de la même ville, la Maison de la culture organisera, dès le 17 de ce mois, un colloque sur l’écrivain, l’anthropologue et le linguiste kabyle Mouloud Mammeri. Cet événement, qui s’inscrit dans le cadre des festivités commémoratives du 26e anniversaire du Printemps berbère, s’étalera jusqu’au 21 avril prochain et propose un menu des plus étoffés.

De fait,de nombreuses communications sont programmées à la salle du Petit théâtre, dont la première, qui sera animée par Hacène Hirèche, portera sur "l’action de Mammeri pour la résurrection de deux géants de la poésie kabyle : Si muh U Mhand et Ccix Muhand". Tout au long du colloque, de nombreuses personnalités interviendront sur la vie et les œuvres de Mammeri. Il s’agit, entre autres, de Abdenour Abdeslam, Rachid Mokhtari, Abderezak Douari, ainsi que Mme Malika Kebbas et Mme Kara du l’ENS d’Alger. La salle des spectacles abritera, quant à elle, de nombreuses représentations théâtrales animées par la troupe Jean-Sénac de Marseille.  Il s’agit, notamment, des pièces "Le Fœhn" de Mouloud Mammeri, "Huis clos" de Jean Paul Sartre, "Le Funambule" de Jean Genet et "Le printemps des poètes". En sus des tables rondes, des projections vidéos et des concerts de la chanson française qui seront tenues à cet effet, les organisateurs comptent également se recueillir sur les tombes de D’da l’Mouloud à Aït Yanni, Mustapha Bacha et Djaâfar Ouahioune à Tassaft, et Rachid Tigzirt à Aïn El Hammam, dans la journée du 21 avril prochain.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu