Conclave ordinaire de l’interwilayas à M’Kira. Marches et grèves en Kabylie - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Conclave ordinaire de l’interwilayas à M’Kira. Marches et grèves en Kabylie

      DIMANCHE 09 AVRIL 2006   >>     2006 | 2014


       


Conclave ordinaire de l’interwilayas à M’Kira

MARCHES ET GREVES EN KABYLIE



© La Dépêche de Kabylie | Dimanche 09 avril 2006
Ahmed B.


Les délégués des archs ont renoué, ce week-end avec l’ambiance des plénières et des palabres à l’occasion d’un conclave ordinaire de l’interwilayas.

Un conclave un peu plus particulier que les autres, puisqu’il s’est penché presque exclusivement sur la commémoration des deux printemps kabyles. Néanmoins, les représentants des onze coordinations wilayales ayant pris part aux travaux (Tizi Ouzou, Bouira, Béjaïa, Alger, Tipasa Boumerdès, Oum El Bouaghi, Khenchela, Biskra, Batna et Sétif) ont préalablement échangé leurs visions concernant l’état d’avancement du processus du dialogue. Comme conclusion, les délégations ont abouti à un constat presque identique : elles ont admis, d’un commun accord, que la mise en application de certains points de l’accord global accusent un énorme retard, alors que d’autres demeurent carrément bloqués. Les dossiers des impôts et des blessés ont été à ce titre, les plus souvent cités. Dans la foulée, la plénière a adopté le principe d’une rencontre collégiale le 25 avril prochain, et ce, pour permettre à la commission de suivi (qui ne s’est pas réuni depuis quatre mois) de finaliser les accords avec les "représentants de l’Etat".

Une fois ce point évacué, les conclavistes se sont consacré par la suite à ce qui devait être le point nodal de la rencontre, celui inhérent au double anniversaire du 20 avril. Après débat, les archs ont entériné trois actions majeures : un recueillement, le 18 avril, sur la tombe de Guermah Massinissa, suivi d’une prise de parole et de la baptisation de l’ex-brigade de gendarmerie où une plaque commémorative sera érigée. Le 20 avril, la Kabylie sera appelée à suivre le mot d’ordre d’une grève générale assortie d’une marche populaire (à Béjaïa et Bouira) et d’un rassemblement à Tizi Ouzou. Le 22 du même mois la communauté archiste aura rendez-vous avec le traditionnel rassemblement de Oued Amizour où une marche populaire est également prévue.


Notons enfin, que ce conclave a enregistré une participation très importante en délégués et en invités. La famille révolutionnaire était la mieux représentée avec de nombreuses personnalités historiques. Le mouvement du Sud et Hafnaoui Ghoul étaient également de la partie.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu