Commémoration du 20 avril et du Printemps noir. Les étudiants battront le pavé à Bouira - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Commémoration du 20 avril et du Printemps noir. Les étudiants battront le pavé à Bouira


       


Commémoration du 20 avril et du Printemps noir

LES ETUDIANTS BATTRONT LE PAVE A BOUIRA



© Liberté | Dimanche 20 avril 2014 | 09:50
Hafidh BESSAOUDI


La commémoration du 34e anniversaire du Printemps berbère et du 13e anniversaire du Printemps noir est devenue un rendez-vous incontournable pour les associations culturelles et autres collectifs de jeunes qui répondent toujours présent pour marquer une halte en cette journée du 20 avril. Même si le contexte de l’élection présidentielle a quelque peu éclipsé les festivités habituelles, il n’en demeure pas moins que des activités sont programmées essentiellement dans la région-est de la wilaya. Ainsi, l’association Ithrane d’Aghbalou organisera, durant plusieurs jours, une exposition riche et variée sur le thème du Printemps berbère – Printemps noir.

Dans la commune de Saharidj, c’est un collectif de jeunes d’Ighil Hamad qui commémorera cette année ce double anniversaire en rendant hommage au défunt Belkacemi Lyes, assassiné sur la route de Draâ El-Mizane dans un faux barrage dans les années 2000 alors qu’il venait d’éliminer un terroriste.

À M’chedallah, l’Association de wilaya d’activité de jeunes et de tourisme (Awajt), présidée par Boukrif Nassim, organise diverses activités dont un gala prévu pour le 23 avril avec le chanteur engagé Amirouche et plusieurs autres artistes kabyles. À Haïzer, c’est l’association Ighil Zougaghene qui, dès ce matin et pendant trois jours, propose une exposition de livres et de photos sur ces deux printemps. Pour lundi, il est prévu, à partir de 17h, une conférence-débat avec Saïd Khelil après la projection du film "Kabylie, genèse d’une révolte’’. Pour mardi, c’est la projection de "La colline oubliée" en kabyle qui précédera l’intervention de Bouaziz Aït Chebib qui animera une conférence-débat ayant pour thème "La Kabylie face à son destin’’.

Enfin, à noter que les étudiants de Bouira ne comptent pas rester en marge de la commémoration du double printemps avec deux marches prévues pour ce matin. L’une est organisée par le MCB tandis que l’autre a été initiée par le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie. L’action de rue du MCB est prévue à 10h et revendiquera le caractère obligatoire de tamazight et son officialisation avec pour itinéraire l’université Akli-Mohand-Oulhadj vers le siège de la wilaya.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu