ALGERIE. Le Parlement européen réclame la libération de journalistes condamnés pour diffamation - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

ALGERIE. Le Parlement européen réclame la libération de journalistes condamnés pour diffamation

      JEUDI 09 JUIN 2005  >>     2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005


       


Algérie


LE PARLEMENT EUROPEEN RECLAME LA LIBERATION
DE JOURNALISTES CONDAMNES POUR DIFFAMATION



© AFP | Jeudi 09 juin 2005
Strasbourg - Parlement européen


Le Parlement européen a demandé jeudi aux autorités algériennes de «libérer sans délai les journalistes condamnés à des peines de prison pour diffamation» et d'oeuvrer pour «le plein respect de la liberté de la presse».

Les eurodéputés ont notamment évoqué le cas de cinq journalistes du quotidien Le Matin - qui a cessé de paraître en juillet 2004 - condamnés en avril à des peines allant de deux à trois mois de prison ferme, parmi lesquels figure le directeur de ce journal Mohamed Benchicou. M. Benchicou avait déjà été condamné en juin 2004 à deux ans de prison ferme, confirmés en appel, à la suite d'une plainte du ministère des Finances pour «infraction régissant le contrôle des changes et les mouvements des capitaux», après la découverte de bons de caisses dans ses bagages à l'aéroport d'Alger.

Dans une résolution adoptée à Strasbourg, les eurodéputés ont également demandé à Alger «de mettre fin à l'acharnement judiciaire vis-à-vis des médias privés algériens pour délit d'opinion». Ils ont invité les autorités à «mettre en oeuvre sans délai des mesures législatives permettant le plus grand respect des droits fondamentaux, et notamment le plein respect de la liberté de la presse, et ce conformément aux accords et pactes internationaux auxquels l'Algérie est partie». Ils ont demandé «à cet égard que les délits de presse soient définitivement dépénalisés».


 
Retourner au contenu | Retourner au menu