Le MAK s’impose en Kabylie - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Le MAK s’impose en Kabylie


       


LE MAK S’IMPOSE EN KABYLIE



© Tamurt Info | Mercredi 23 avril2014 | 15:09
Saïd F.


Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) est devenu incontestablement la première force politique en Kabylie. C’est une réalité que personne ne peut nier. Sa crédibilité est reconnue même pas ses adversaires politiques. Le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie l’a démontré sur le terrain. Comme chaque année, il a appelé à commémorer la date du 20 avril, mais les forces du mal ont gâché cette initiative.

Les militants du MAK qui ont passé des semaines à préparer cette marche ont été tabassés par les policiers. Pourtant les activistes de ce mouvement sont connus pour le pacifisme exemplaire. En ce moment, toutes les sections au niveau des localités de la Kabylie mènent un travail de fourmi pour réussir la marche de dimanche prochain. Les militants du MAK insistent sur la mobilisation et surtout de ne pas tomber dans le piège du régime qui cherche à tout prix l’embrasement. Le MAK s’impose et gagne du terrain graduellement.

Bouaziz Aït Chebib, le président du MAK, sillonne monts et plaines en Kabylie et espère de tout son cœur que le régime ne répétera pas « la bévue » du 20 avril dernier. Le président du MAK, militant de terrain et très actif, a su comment déjouer les provocations des policiers lors de la dernière marche. Il a évité de justesse un carnage en persuadant les jeunes en colère de ne pas mordre à l’appât des policiers oppresseurs. Malheureusement la sauvagerie des services de sécurité était incontrôlable. Des jeunes manifestant pacifiques ont fait les frais de la haine des hommes en tenue bleue sans foi ni loi. Le 27 avril prochain, le MAK démontera, non seulement qu’il est la force politique majeure en Kabylie, mais aussi un mouvement d’essence démocratique et pacifique.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu