ALGERIE. Le Comité Benchicou pour les libertés salue la libération de Ahmed Benaoum - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

ALGERIE. Le Comité Benchicou pour les libertés salue la libération de Ahmed Benaoum

      ALGER, DIMANCHE 19 JUIN 2005   >>     2001 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008


       


Le Comité Benchicou pour les libertés

COMMUNIQUE



© Le Comité Benchicou pour les libertés | Alger, dimanche 19 juin 2005


Le Comité Benchicou pour les libertés, apprenant la relaxe du directeur d’El Raï Al Aâm Ahmed Benaoum, exprime sa satisfaction quant à cette heureuse issue obtenue grâce à une mobilisation interne et internationale. La décision de relaxer Ahmed Benaoum nous conforte dans l’idée que seuls le fonctionnement serein de la justice et le travail des juges, loin de toutes formes de pression et d’interférence politique, sont à même de faire triompher le droit.

En effet, nous considérons que les tentatives de présenter des journalistes comme des délinquants de droit commun sont vaines et contre-productives pour ceux qui les prennent. Le Comité Benchicou pour les libertés souhaite vivement que l’affaire Mohamed Benchicou, directeur du Matin incarcéré depuis plus d’une année, connaisse un dénouement rapide et tout aussi serein. Par ailleurs, il exprime le vœu que cesse le harcèlement judiciaire dirigé contre de nombreux journalistes et que la décision de relaxe du directeur d’El Raï Al Aâm soit le prélude d’une réelle détente, amorcée par la dépénalisation des délits de presse telle qu’exigée par l’opinion nationale et internationale.



Alger, 19 juin 2005

Le Comité Benchicou pour les libertés

 
Retourner au contenu | Retourner au menu