Journée mondiale de la liberté de la presse. Le Caire au rendez-vous - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Journée mondiale de la liberté de la presse. Le Caire au rendez-vous

      SAMEDI 06 MAI 2006   >>     2001 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008


       


Journée mondiale de la liberté de la presse

LE CAIRE AU RENDEZ-VOUS



© Le Collectif pour la liberté de la presse en Algérie | Samedi 06 mai 2006


Plusieurs recommandations on été adoptées à l'occasion de la  célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse,  organisée au Caire  par le réseau  mondial d'échanges d'informations sur la liberté d'expression ( IFEX) , l'organisation Egyptienne des droits de l'homme, le centre cairote d'études des droits de l'homme et le réseau arabe d'informations en matière de droits de l'homme en collaboration avec le syndicat des journalistes égyptiens et le comité de protection des journalistes, sous le thème: «  que perdent les arabes en continuant à privilégier l'emprisonnement dans les affaires d'opinions et d'éditions ».

Nous demandons aux gouvernements arabes la libération immédiate de tous les prisonniers d'opinions et d'expression, ainsi que l'arrêt des enquêtes en cours contre des centaines de journalistes, l'annulation des accusations  qui pèsent sur eux. Particulièrement , celles touchant :

  • Le tunisien Mohamed  Abou,

  • L'Algérien Mohamed Benchicou,

  • Le Syrien Ali Abdallah.

  • Les Egyptiens Brahimi Essahari, Sahar Djad et Amin Eddib.


Nous demandons  aux gouvernements arabes d'annuler toutes les sanctions limitant les libertés en matière d'édition et la levée des entraves imposées pour la création de journaux et de chaînes de télévision indépendantes et /ou  privées.

Nous appelons à la fin des campagnes de dénigrement que subissent les journalistes, les écrivains et l'ensemble des hommes des média à cause de leurs opinions. A cet égard, nous demandons aux instances organisatrices de cette rencontre de militer pour l'annulation des accusations contre le professeur Hussein Abdelghani et  l'arrêt immédiat de la campagne de dénigrement orchestrée contre lui en Tunisie.

Nous appelons de tous nos voeux à la participation de toutes les composantes de la société civile en Egypte et à travers le monde pour une solidarité effective avec les journalistes emprisonnés. Pour le respect de la liberté d'opinion et d'expression; pour que les restrictions aux libertés démocratiques soient levées.


Le Caire, 06 mai 2006

Le Collectif pour la liberté de la presse en Algérie

 
Retourner au contenu | Retourner au menu