Célébration du 34e anniversaire du Printemps berbère. La marche empêchée - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Célébration du 34e anniversaire du Printemps berbère. La marche empêchée


       


LA MARCHE EMPECHEE



© Horizons | Dimanche 20 avril 2014
Rachid HAMMOUTENE


Interdite par les autorités, la marche à laquelle avait appelé le Mouvement culturel berbère (MCB) a tourné à l’affrontement. En effet, à l’appel de cette organisation, des militants s’étaient massés au campus universitaire de Hasnaoua pour tenter de battre le pavé jusqu’au rond point de la ville. A l’image de toutes les autres marches initiées par ce mouvement, celle d’hier, qui se veut une commémoration du 34e anniversaire du printemps amazigh, a été une nouvelle fois interdite et ses initiateurs contenus au niveau de l’enceinte universitaire.

Les forces de l’ordre déployées en nombre ont empêché toute tentative de marche. Les manifestants ont tenté vainement de forcer le premier cordon de sécurité. Des affrontements ont eu lieu entre les deux antagonistes faisant des blessés de part et d’autre. Vers midi, des jeunes avaient tenté de forcer le dispositif mais sans réussir à rallier à leur cause le gros des troupes. A cet instant, un groupe d’une cinquantaine d’individus et portant une banderole noire a tenté de rejoindre la marche. A la vue de ce groupe et surtout de ses meneurs, les manifestants se sont mis à leur balancer des projectiles provoquant ainsi une émeute. Celle-ci a été circonscrite au niveau du campus avant qu’elle ne se propage au niveau de la « Tour » de la nouvelle ville. Les échauffourées, qui ont fait de nombreux blessés et au cours desquelles des arrestations ont été opérées, ont duré de nombreuses heures avant que le calme ne revienne. Il reste que la tension était encore perceptible au niveau du carrefour du 20 Avril.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu