Elle sera inaugurée le 16 novembre prochain. L'Esplanade Lounès Matoub à Lyon - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Elle sera inaugurée le 16 novembre prochain. L'Esplanade Lounès Matoub à Lyon

Kabylie > Matoub Lounès > 2006
      DIMANCHE 10 SEPTEMBRE 2006   >>     1994 | 1995 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013


       


Elle sera inaugurée le 16 novembre prochain

L'ESPLANADE LOUNES MATOUB A LYON



© La Dépêche de Kabylie | Dimanche 10 septembre 2006
Aomar Mohellebi

Le choix du 16 novembre 2006 pour l’inauguration de l’esplanade revêt une grande symbolique et n’est nullement un hasard, car il s’agit de la Journée internationale pour la tolérance. Au pays de Victor Hugo, Rimbaud et Aragon, Lounès Matoub est ommortalisé à travers la baptisation de rues et de places publiques. Cette fois-ci , c’est l’esplanade située au quartier Chasse sur Rhône (département 38) qui portera désormais le nom du Rebelle, lâchement assassiné le 25 juin 1998, dans des circonstances mystérieuses, sur le chemin d’Ath Douala. Dans le journal municipal de la commune de Lyon, le maire Jean-Pierre Rioult souligne : “L’hommage que rendra la commune au chanteur kabyle Lounès Matoub, fervent défenseur de la liberté d’expression, assassiné en 1998, en donnant son nom à la nouvelle esplanade située à l’arrière du pôle Petite Enfance dont les travaux s’achèvent”.

Dans le procès-verbal des délibérations du Conseil municipal du 11 juillet 2006, il est rappelé que la commune a été sollicitée pour que le nom de ce chanteur d’origine kabyle né en 1956 et assassiné en juin 1998, soit donné à ce nouvel emplacement : Lounès Matoub est dans les faits un symbole important du combat pour la liberté d’expression. Dalil Makhloufi, président de l’association Tagmats de Lyon, créée en 2003, et les autres membres sont à l’origine de cette décision. Dalil Makhloufi nous explique : “Le 23 décembre 2005, j’ai rencontré le maire de Lyon. Je lui ai exposé la proposition en mettant en relief l’importance de Lounès Matoub qui est le chanteur algérien le plus connu en France ainsi que l’importance de la communauté kabyle dans la région lyonnaise”. Le maire avait bien sûr une idée du combat de Lounès Matoub, explique notre interlocuteur, mais ce dernier a mis à sa disposition une documentation et des livres écrits sur Matoub. Le maire Jean-Pierre Rioult a fait part de la proposition à son adjoint Gabriel Buonot. Quelque temps après, la réponse positive est communiquée aux responsables de l’association Tagmats de Lyon. Interrogé sur le choix du nom de Matoub pour la baptisation de cette esplanade, Dalil Makhloufi répond qu’en luttant pour la liberté, la démocratie et tamazight, Matoub a consenti le sacrifice suprême, “sans oublier que c’est le plus grand chanteur kabyle de tous les temps”. Et de préciser : “Nous avons une émission hebdomadaire à la radio Canut et nous l’entamons chaque samedi avec une chanson de Lounès Matoub”. Cette radio, précise notre interlocuteur, a été fondée par deux frères rebelles. C’est la radio associative la plus libre de France.

Le choix du 16 novembre 2006 pour l’inauguration de l’esplanade revêt une grande symbolique et n’est nullement un hasard car il s’agit de la Journée internationale pour la tolérance.

Les rues et édifices Matoub-Lounès en France

  • Rue Lounès Matoub à Saint-Martin-D’Heres
  • Rue Lounès Matoub à Vaux en Velin
  • Rue Lounès Matoub à Bobigny
  • Salle de spectacles Lounès Matoub à Marseille
  • Salle de spectacles Lounès Matoub à Paris
  • Esplanade Lounès Matoub à Lyon (à inaugurer le 16 novembre 2006).

 
Retourner au contenu | Retourner au menu