34e anniversaire du printemps berbère. Intimidations policières à Bejaïa - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

34e anniversaire du printemps berbère. Intimidations policières à Bejaïa


       


34e anniversaire du printemps berbère

INTIMIDATIONS POLICIERES A BEJAÏA



© Le Matin | Samedi 19 avril 2014
Rachid OULEBSIR


Quatre militants de la cause amazighe ont été arrêtés aujourd’hui samedi 19 avril vers 10h30 à la gare routière de Bejaïa au moment où ils collaient des affiches appelant à la marche pacifique de commémoration du 20 Avril 80, jalon symbolique des luttes pour la reconnaissance de l’identité amazighe dans le cadre d’un Etat de droit.

Trois membres du comité d’organisation et de suivi constitué à la suite de la réunion de Tighremt du 11 avril 2014 se sont rendus au commissariat pour interpeller les autorités policières et assumer toutes les responsabilités des actes publics des brigades d’affichage et de médiatisation de l’appel à la marche pacifique et unitaire du 20 Avril prévue à 11h de l’Université Mira à la wilaya.

Les quatre citoyens retenus durant deux heures ont été relâchés sans avoir subi de brutalités ou d’interrogatoire. Les policiers « pensaient » qu’il s’agissait de militants du candidat Ali Benflis. Les services de sécurité encore dans le climat de l’élection présidentielle gèrent à leur manière musclée habituelle les conséquences de cette mascarade. Les quatre citoyens, dont une femme, adultes, professionnellement casés, connus pour leur engagement pour tamazight ont repris leur action de médiatisation à la gare routière.


Le comité d’organisation qui s’exprime au nom du MCB Bgayet s’élève énergiquement contre les reflexes de l’Etat policier et dénonce avec la plus extrême vigueur cet acte d’intimidation dont ont été victimes les quatre militants de la cause berbère, rappelant que tamazight n’est pas négociable. Les responsables de ce comité citoyen insistent sur la démarche pacifique et consensuelle et réaffirment que l’initiative n’obéit à aucune chapelle politique.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu