Hakim Laâlam lauréat du Prix Benchicou de la Plume Libre - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Hakim Laâlam lauréat du Prix Benchicou de la Plume Libre

      DIMANCHE 12 JUIN 2005  >>     2005


       


HAKIM LAALAM LAUREAT DU PRIX BENCHICOU DE LA PLUME LIBRE



© Le Soir d’Algérie | Dimanche 12 juin 2005
Le comité Benchicou pour les libertés


Hakim Laâlam, chroniqueur au quotidien Le Soir d’Algérie, a remporté le prix Benchicou de la Plume libre pour l’année 2005. Le récipiendaire du 1er prix Benchicou de la Plume libre a été élu à l’unanimité par un jury présidé par Ali Yahia Abdenour, président de la Ligue algérienne des droits de l’homme, et la comédienne Sonia, et composé du président du Conseil supérieur de l’éthique et de la déontologie, d’un éditeur de journal, du secrétaire général du Syndicat national des journalistes ainsi que d’un membre du Comité Benchicou pour les libertés.

Le prix Benchicou de la Plume libre a été institué pour récompenser, chaque 14 juin, proclamé Journée nationale des libertés, un journaliste qui se sera distingué par un esprit de liberté, son courage et sa dignité. Le prix sera remis au lauréat au cours d’une cérémonie prévue à cet effet, le mardi 14 juin. A cette date, Mohamed Benchicou, directeur du journal Le Matin, incarcéré à El-Harrach où il purge une peine de 2 ans, aura accompli sa première année de détention. Outre la remise du prix Benchicou de la Plume libre, une série d’activités est prévue pour marquer cet événement douloureux :

  • recueillement devant l’Etusa (rue Hassiba-Ben-Bouali) en souvenir des deux journalistes morts lors de la marche du 14 juin 2001;

  • rassemblement à la Maison de la presse Tahar-Djaout (place du 1er-Mai);

  • lancement de la campagne de signatures de l’appel citoyen pour la défense des libertés et la lecture du message de Mohamed Benchicou à ses confrères et ses lecteurs.


Les villes de Tizi-Ouzou, Béjaïa et T’kout, entre autres, s’associent à la célébration de l’événement qui sera marqué par des manifestations citoyennes les 12 et 13 juin.



Alger, le 11 juin 2005


 
Retourner au contenu | Retourner au menu