Ils seront édités par la fondation. Deux albums de Matoub prochainement en vente - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Ils seront édités par la fondation. Deux albums de Matoub prochainement en vente

Kabylie > Matoub Lounès > 2006
      LUNDI 27 FEVRIER 2006   >>     1994 | 1995 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013


       


Ils seront édités par la fondation

DEUX ALBUMS DE MATOUB PROCHAINEMENT EN VENTE


© La Dépêche de Kabylie | Lundi 27 février 2006
Aomar Mohellebi

La sortie de ce double album coïncide avec la célébration du 50e anniversaire de celui qui a révolutionné la chanson kabyle grâce à son art, à sa voix, considérée comme étant la meilleure d’entre toutes.

Deux albums du King de la chanson berbère seront mis sur les marchés algérien et français très prochainement, a-t-on appris de sources proches de la fondation qui porte le nom du Rebelle. Les deux cassettes, qui ébranleront le marché musical particulièrement en Kabylie, comporteront pas moins de vingt -trois chansons que Matoub interprète avec sa voix impeccable. Selon notre source, il s’agit de chansons enregistrées “en live” lors du spectacle historique animé au Zénith de Paris en 1998. De nombreux inédits font partie de cette nouvelle production qui est une véritable surprise et un cadeau aux millions de fans de Matoub. La sortie de ce double album coïncide avec la célébration du 50e anniversaire de celui qui a révolutionné la chanson kabyle grâce à son art, à sa voix, considérée comme étant la meilleure d’entre toutes, sa façon d’interpréter et ses textes poétiques profonds. Cette production donnera un nouveau souffle à la chanson kabyle qui vit une crise aiguë depuis l’assassinat de Matoub. Devant le vide sidérant laissé par celui-ci la chanson raï s’est frayée une place considérable dans la région. Depuis 1998, le seul album qui a fait un succès commercial digne de ceux enregistrés par Matoub de son vivant, est Brahim Tayeb avec Intas. A un degré moindre, Yasmina réussit à attirer un tant soit peu l’attention du public kabyle. Mais en dehors de ces exceptions, il n’a pas été constaté le phénomène qui accompagnait la sortie de chaque album de Matoub. Quand Matoub éditait ses produits, on n’entendait plus que lui partout en Kabylie pendant six mois au minimum. La sortie de ces albums a été retardée à maintes reprises par les problèmes que posent les éditeurs quand il s’agit des œuvres du seul artiste kabyle qui remplissait les stades de Kabylie, sans aucune publicité, puisqu’il était banni de la télévision et de la radio. Selon Malika Matoub, présidente de la fondation, les droits des albums de son frère n’ont pas été versés à ce jour par tous ses éditeurs. De nouvelles versions de ses cassettes ont été éditées sans qu’aucune déclaration ne soit faite et même sans l’aval de qui de droit. Malika Matoub a dénoncé le fait que les photos de Lounès sur les jaquettes soient aussi changées au gré des éditeurs comme c’est le cas du dernier album où la célèbre caricature de Dilem a été tout simplement supprimée. Malika Matoub est révoltée devant cet acte qui est pour elle une trahison à la mémoire de Matoub. La sœur de Lounès est décidée à défendre le legs du Rebelle et elle a déjà entamé les démarches auprès des autorités concernées pour que tous les bénéfices reviennent à qui de droit. Les deux albums en question seront commercialisés avant la fin de l’année pour peu que les conditions nécessaires pour ce faire soient rassemblées.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu