«Tragédie de Massinissa». Au théâtre Kateb-Yacine de Tizi Ouzou - Site perso de Mohamed ZIANE-KHODJA

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

«Tragédie de Massinissa». Au théâtre Kateb-Yacine de Tizi Ouzou


       


«Tragédie de Massinissa»

AU THEATRE KATEB-YACINE DE TIZI OUZOU



© Info Soir | Lundi 21 avril 2014
Dalila IMGALINE


Le théâtre régional Kateb-Yacine a conçu un programme spécial pour la célébration du 34e anniversaire du Printemps berbère. Un programme, intitulé «Semaine de l'amazighité», a débuté avant-hier et se poursuivra jusqu'à la fin du mois en cours et ce, au grand bonheur des amateurs du quatrième art, jeunes et moins jeunes. Ainsi, il était prévu, dans l'après-midi d'hier, une pièce pour adultes produite par l'association culturelle «Ithran» d'Illoula Oumalou, adaptée et mise en scène par Lyes Mokrab, intitulée ‘La tragédie de Massinissa’.

Cette pièce relate la tragique histoire d'amour du roi de Numidie Massinissa, fils de Gaya, et la reine Sophonisbe fille de Hasdurabal. C'est une histoire d'amour véridique et tragique que le producteur a voulu partager pour dire que l'histoire des Berbères est très riche et n'a rien à envier aux autres. La princesse Sophonisbe qui était d'une beauté sans pareil d'après la légende, vouait un amour sans borne à Massinissa depuis sa plus tendre enfance. Lui aussi était follement amoureux d'elle. Un accord a même été scellé entre Hasdurabal père de Sophonisbe et Gaya père de Massinissa : unir leurs enfants pour établir la paix entre les deux royaumes carthaginois et numide. Toutefois, l'arrivée au pouvoir de Syphax, après la mort de Gaya, a tout chamboulé et Massinissa voit sa fiancée donnée en épouse à son oncle le roi. Pour la récupérer et récupérer les biens de son père Gaya, Massinissa s'unit avec les Romains. Ils attaquent Cartage et la Numidie.Par la suite, Massinissa épouse sa bien-aimée Sophonisbe en secret. Lorsque les Romains l'apprennent, ils considèrent cet acte comme une trahison et les deux amoureux se retrouvent en prison. Ne voulant pas que sa femme soit humiliée par les Romains, Massinissa lui offre un flacon de poison qu'elle prend. Elle meurt à l'âge de 34 ans. Le public adulte aura également à apprécier, cet après-midi, une autre pièce intitulée ‘Assif Tisselbi’ qui sera présentée par l'association culturelle «Ibturen» de Larbaâ Nath Irathen.

Le jeune public n’est pas en reste, puisque demain après-midi, une pièce intitulée ‘Akayad’ (l'examen) sera présentée par la coopérative «Grain d'art» d'Aghbalou. Pour la journée du mercredi 23 avril, la coopérative «Macahu» d'Iferhounène présentera la pièce théâtrale ‘Tislit’. La frange juvénile aura droit à un magnifique spectacle vendredi 25 avril, intitulé ‘Dimna Amusnaw’. En outre, un concert de musique symphonique de l'Orchestre symphonique national, dirigé par le maestro russe Guerassim Voronkov, sera donné samedi 26 avril au théâtre régional. La Semaine de l'amazighité s'achèvera le 29 avril avec une pièce pour enfant intitulée ‘Tizizwit d Warez’, qui sera présentée par l'association «Itran» de Maâtkas.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu