Assia Djebar     Escritora y cineasta     Assia Djebar, pseudonym of Fatima-Zohra Imalayène     Assia Djebar, Dicthterin, Historikerin, Filmemacherin     Prix de la Paix 2000 des libraires et éditeurs allemands     L'oeuvre d'Assia Djebar     Assia Djebar, par Beida Chikhi     La Maison des Écrivains rend hommage à Assia Djebar     Nomade entre les murs     Discours à Frankfurt: Idiome de l'exil et langue de l'irréductibilité     L'amour, la fantasia     Un écrivain, une femme     Assia Djebar élue à l'Académie française     Le sacre de l'Algérie qui avance     Les palmes et le palmier     «Hommage Immortelle»     Une cherchelloise parmi les grands     Notre honorable aînée     Figure marquante de la littérature algérienne     «Les Nuits de Strasbourg», ou l'Érotique des langues     «La Femme sans sépulture»     Assia Djebar honorée par le président Carlo Ciampi     Le prix Nobel 2004 ira-t-il à Assia Djebar?     Écriture autobiographique dans l'oeuvre d'Assia Djebar     Écriture et interdit dans l'autobiographie d'Assia Djebar

 

 

 

 

 

 

 

 15 mars 2004

La célèbre romancière algérienne, Assia Djebbar, recevra, le 19 mars prochain, la médaille d'argent du président italien Carlo Azeglio Ciampi, des mains du maire de la province de Pordenone (nord de l'Italie).


      Consacrée à la 10e édition de Dedica par l'Association provinciale pour la prose de Pordenone, dans la région de Frioul, pour son “itinéraire, son combat pour la libre expression de la femme musulmane et contre le fanatisme religieux, pour son sens littéraire et son rôle intellectuel dans la société civile”, la romancière et cinéaste algérienne, qu'on décrit comme une grande figure de la littérature internationale, sera également faite citoyenne d'honneur de la province en recevant les armoiries de la région.
      Un hommage particulier lui sera rendu tout au long de cette manifestation qui a débuté, samedi dernier, par une cérémonie à laquelle ont pris part les autorités de la province, l'ambassadeur d'Algérie à Rome, M. Mokhtar Reguieg, ainsi que plusieurs hommes de lettres et de culture italienne.
      Un riche programme sur la vie et l'œuvre de la romancière algérienne a été élaboré par les organisateurs de cette manifestation qui ont voulu par là même donner un cachet typiquement algérien à cette édition. C'est ainsi, qu'outre une lecture théâtrale de plusieurs des romans d’Assia Djebbar, notamment L'amour, la fantasia et Vaste est la prison, par des artistes renommés du théâtre et du cinéma italiens, comme Laura Curino et Licia Magletta, il sera également question de la projection du film La nouba des femmes du mont Chenoua qui avait reçu le premier prix spécial de la critique internationale au festival de Venise en 1979.
      Les organisateurs ont voulu imprimer un cachet typiquement algérien à cette manifestation en programmant pour aujourd’hui un concert exceptionnel en Italie de la cantatrice Cheikha Remiti, qu'on considère comme “une artiste libre et rebelle et une légende vivante de la musique raï algérienne”. Après avoir reçu les honneurs du Président de la République italienne et des autorités de la province, Assia Djebbar animera une séance dédicace à propos de son dernier roman édité en Italie.
      Primée à plusieurs reprises en France, Allemagne, aux États-Unis et dans plusieurs autres pays, élue en 1999 à l'Académie royale de Belgique, médaillée de la francophonie et prix de la paix au Salon du livre de Francfort en 2000, la romancière algérienne collectionne les titres et les distinctions en étant consacrée par la 10e édition de Dedica qui a eu, par le passé, à rendre un hommage similaire à Amin Maâlouf, primé en 2002, et Vassilis Vassilikov en 2003.